Le Père Philippe Demoures

Le Père Philippe Demoures, vicaire épiscopal pour le Sarladais

Cette année, la semaine missionnaire mondiale prend comme thème : « l’évangile
pour tous, j’y crois ». Il n’est donc pas inintéressant de regarder ceux qui nous sont proposés aux détours de cette semaine…

Le premier parle de lépreux, que Jésus envoie se montrer aux prêtres. Ils sont guéris en chemin, et un seul revient illico pour rendre grâce.
Jésus semble reprocher aux 9 autres de ne pas avoir fait la même chose… Alors qu’ils
n’ont probablement fait qu’obéir, en continuant leur chemin pour aller rencontrer les
prêtres.
Comme si, pour aller vraiment en mission, il fallait d’abord reconnaître que nous sommes guéris, et qu’il fallait rendre grâce. Cela rend certainement plus humble dans la démarche missionnaire, et cela pousse certainement à annoncer la Parole de Dieu, plus que la sienne propre…

Le second évangile, en fin de semaine, nous met aux prises avec un juge et une veuve. Est-ce bien un texte missionnaire, ou bien une scène de « cuisine interne » ?
Probablement faut-il voir que le missionnaire est un acharné de la prière, mais qu’il est aussi celui qui apprend à rendre justice à celui à qui il annonce l’Evangile, en contemplant ce que l’Esprit, silencieusement, a déjà accompli en lui, afin de le faire jaillir par l’annonce de la Parole.

Rendons grâce au Seigneur de nous mettre du pain sur la planche… Ce pain, c’est certainement son corps qui nous attend. Rendons grâce à ceux qui, dans le diocèse, se dévouent à cette mission universelle, et qui nous prient sans cesse de nous associer…

Philippe Demoures, prêtre.
Vicaire épiscopal pour l’ensemble pastoral du Sarladais

Publié dans Eglise en Périgrod N°19