Picture of Service Communication

Service Communication

Sauvegarde de l’Art Français : votez pour le projet de restauration du retable de la Visitation

Trois clics seulement et vous aurez agi pour la sauvegarde d’un patrimoine magnifique, mais menacé par les attaques du temps : le RETABLE de la VISITATION situé dans deux petites églises rurales du Périgord : Beleymas et Montagnac la Crempse.  

Ce projet de restauration est en finale (au niveau de la Nouvelle Aquitaine) de la 3ème édition de la campagne de mécénat « Le plus Grand Musée de France »  co-organisée par Allianz France et la fondation de « La Sauvegarde de l’Art Français« .  C’est maintenant l’heure du vote jusqu’au 21 mars 23h59. Tout le monde peut voter, habitant ou non la région. Il suffit de se rendre sur 

le site de La Sauvegarde de l’Art Français, à l’adresse suivante :

https://www.sauvegardeartfrancais.fr/sondages/allianz-france-le-plus-grand-musee-de-france-2024-nouvelle-aquitaine/

Le projet de restauration du retable de la Visitation. De quoi s’agit-il? .

Sculpté à la fin du  XVII° siècle pour l’église du couvent de la Visitation à Périgueux, ce retable baroque a été épargné de la destruction à la révolution alors que le couvent, vendu comme « bien national » a été entièrement démoli. 
A la fin du XIX° siècle, on a retrouvé la trace de ce magnifique et imposant chef-d’œuvre dans deux modestes églises rurales du Périgord central, Beleymas et Montagnac la Crempse. Trop important pour ces deux églises (12m de haut sur 8m de large), le retable  a malheureusement dû être divisé et ses pièces réparties entre les deux édifices. 

Aujourd’hui, ces œuvres, classées et inscrites au titre des monuments historiques, sont pour la plupart en très mauvais état. 

Pourquoi voter pour ce projet? 

  • Ces œuvres sont magnifiques : grande finesse de la sculpture (drapés, visages, mains…), expression vivante des visages, harmonie entre couleurs et dorure…
  • Il y a urgence à intervenir : attaques massives de larves xylophages, cohésion du bois fragilisée par le réseau des galeries creusées par les larves xylophages, nombreux petits éclats et arrachements sur les bas-reliefs, multiples soulèvements en plaques de la dorure, argenture et de la polychromie… 
  • L’ampleur du projet est hors de portée pour deux petites communes rurales : Beleymas et Montagnac la Crempse peuvent s’enorgueillir de posséder ce chef d’oeuvre de l’art baroque dans leurs églises respectives mais les coûts de restauration sont très élevés alors que la charge d’entretien des bâtiments est déjà lourde. 
    L’association « Sauvegarde du retable de la Visitation » s’est créée il y a deux ans pour soutenir les deux communes. Grâce aux bénéfices des concerts estivaux et à la générosité des nombreux adhérents, un premier fond a été constitué mais reste très insuffisant.
  • Le projet de restauration participe à la mise en valeur du patrimoine d’un secteur du Périgord à l’écart des pôles touristiques 
  • Vous aimez le Périgord et si vous ne le connaissez pas, il vous attend.    

Pour en savoir plus : Périgord | Association Retable de la Visitation (retablevisitation.wixsite.com)

Partager cet article