messes chrismaleSi en 1955 le pape Pie XII, en instaurant la liturgie du jeudi saint fixe ce jour là la célébration de la messe chrismale, aujourd’hui celle-ci est le plus souvent célébrée un autre jour pour permettre la rencontre de l’évêque avec les prêtres et les fidèles de son diocèse. C’est le cas pour notre diocèse puisque celle-ci est célébrée le mardi de la semaine sainte, le 15 avril cette année.

Le terme de messe chrismale, du grec khrisma, huile, désigne la célébration au cours de laquelle l’évêque consacre les saintes huiles (des catéchumènes, des malades et le saint chrême) qui seront utilisées dans le diocèse en diverses célébrations sacramentelles.

Dès les origines de l’Église, les prêtres ont toujours exercé leur ministère de façon collégiale autour de l’évêque, ce lien s’exprime lors de la messe chrismale au cours de laquelle les prêtes sont invités à renouveler leur engagements sacerdotaux.

La messe chrismale met en relief le fait que cette fraternité sacerdotale qui participe à la charge ecclésiale de l’évêque n’est pas isolée ni tournée vers elle-même : à cette messe participent aussi, mais d’une autre manière, les diacres et les laïcs ayant une charge dans l’Église, les religieux et religieuses et tout le peuple de Dieu.

Source : Théo, l’encyclopédie catholique pour tous.

Une vidéo du diocèse de Rennes reprenant les gestes de la messe chrismale.

Le sens de la messe chrismale de DIOCESERENNESTV on Vimeo.