Service Communication

Service Communication

Message de Carême :
Intériorité et renouvellement, au service du don dans l’attention à l’autre…

Cette pandémie qui bouleverse le monde, nos projets et nos vies, nous invite plus que jamais à saisir le carême pour en faire un temps favorable de renouvellement, à l’aide de la Parole de Dieu et des Sacrements, de notre itinéraire de foi, aussi bien personnel que communautaire. C’est un cheminement marqué par la prière et le partage, par le silence et le jeûne, dans l’attente de vivre la joie pascale.

Le pape François dans son message pour la nouvelle année évoque, suite à la « grande crise » que nous traversons, d’entrer dans une « culture du soin » aussi bien de la personne que de la création. Faire attention les uns aux autres pourrait être le premier axe de notre carême comme nous le dit si bien ce verset de la Lettre aux Hébreux : « Faisons attention les uns aux autres pour nous stimuler dans la charité et les œuvres bonnes » (10, 24).

Comment ne pas parler ici du grand commandement de l’amour du prochain donné par Jésus, qui exige et sollicite d’être conscients d’avoir une responsabilité envers celui qui, comme chacun de nous, est à la fois créature et enfant de Dieu. Le fait d’être frères et sœurs en humanité et, nous l’espérons le plus possible aussi dans la foi, doit nous amener à voir dans l’autre une personne aimée infiniment par le Seigneur. Si nous cultivons ce regard de fraternité, la solidarité, la justice ainsi que la miséricorde et la compassion jailliront naturellement de notre cœur. L’attention à l’autre suppose que l’on désire pour lui ou pour elle le bien, sous tous ses aspects : physique, moral et spirituel.

En allant aux sources de notre foi, nous pourrons reconsidérer concrètement sa force de transformation et de transfiguration, certains disent de métamorphose. Par des temps de prière, de vie spirituelle simples et quotidiens qui nous ouvrent pour ne pas dire nous livrent au Christ, alors nous nous laissons saisir, transformer, purifier par LUI, et nous faisons à travers tout cela la belle expérience de devenir de plus en plus libres, de plus en plus profonds, meilleurs, bons et ouverts aux autres, perspicaces et simples.

La conversion personnelle et communautaire, qui nous conduit à plus d’attention aux autres, contribue aussi à la conversion « pastorale et missionnaire » à laquelle le pape François nous appelle, c’est aussi ce que nous pourrons demander au Seigneur : notre disponibilité et notre désir de se rendre présent à ses appels pour assurer, même pauvrement, avec « assurance et confiance » la Mission que Jésus nous confie.

Frères et sœurs, ce temps de carême que nous allons vivre au milieu des changements, des transformations, des incertitudes de notre temps, qu’il nous aide vraiment à connaitre l’intériorité, la vie intérieure comme un chemin de vie pour donner sa vie à donner la vie, devenir des vivants en s’aidant mutuellement à être des vivants. Saisissez-vous des propositions de vos paroisses, du diocèse comme celle de l’Ecole de la foi en visioconférence via le site diocésain, et bien d’autres qui existent sous formes diverses. Soyez des relais efficaces entre vous !

Que le Seigneur vous bénisse !

+ Philippe MOUSSET, Evêque de Périgueux et Sarlat

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email