4 septembre : Journée de solidarité à Capelou

La proposition du thème pour cette année : « fraternité : riches de nos fragilités ». 

Notre base commune : « nos limites ». C’est la notion de l’altérité qui nous permet de rebondir au-delà de nos limites. Elle représente un besoin, un indispensable. Il nous faut réfléchir sur nos fragilités, nos peurs pour ensuite rebondir sur la force et la particularité de chacun. St Paul nous dit que Dieu se sert de ce qui est vil, méprisé, rejeté pour confondre les forts. 

Vivre la diaconie, c’est se laisser toucher par la détresse, la souffrance, la désespérance du frère seul et désemparé (que ce frère  soit une personne seule ou une communauté, un peuple…) 

Parfois on n’a même pas conscience de différences qui peuvent être source de malentendu (ne pas regarder quelqu’un de face, est une base de certaine culture).

Vivre la diaconie, c’est, à l’exemple de Jésus, faire participer, associer les personnes à la mission ecclésiale et à l’évangélisation, y compris celles qui sont touchées par la désespérance, la souffrance, l’exclusion, et non pas simplement de les assister.

Laisser venir l’espérance pour repartir avec plus de vitalité. Rester vulnérable et agir ensemble.

La multiplication des pains. Marc 6,30-44

A Capelou, le mercredi 4 septembre de 10h à 16h, c’est ce que nous voulons partager entre nous. 

Tout autant des investis que des bénéficiaires d’un service. 

Prendre le temps du repas partagé pour vivre la fraternité. 

Enfin pour ceux qui sont chrétiens, ça sera l’occasion de rendre grâce au Seigneur par la messe à 15 heures qui conclura cette journée. 

N’hésitez pas à vous joindre à nous. 

Si vous avez besoin de covoiturage, il suffit de prendre contact avec votre paroisse ou votre voisinage, une belle occasion de vivre un pèlerinage ensemble !

Conseil de la Solidarité

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email