Le pape François sera, ce vendredi 12 mai, à Fatima, au Portugal, pour un « pèlerinage » de 24 heures en commémoration du centenaire des apparitions mariales.
Il célébrera samedi 13 mai la messe de canonisation de deux des trois petits voyants portugais, Francisco et Jacinta Marto, morts en 1919 et 1920.

“Humbles mais choisis” (CEF)

Célébrer le centenaire des apparitions de Notre-Dame de Fatima ne se résume pas seulement à l’anniversaire d’un évènement lointain, limité au Portugal de 1917. Les six apparitions de la “Vierge plus brillante que le soleil” aux trois petits bergers, entre les mois de mai et d’octobre, sont sans doute les passages les plus connus et étudiés, mais Fatima est un arbre dont les branches atteignent divers moments de l’Histoire mondiale. (lire la suite sur le site de la Conférence des évêques de France).

Programme de la visite du Pape (KTO)

Le Pape François se rend ces vendredi et samedi à Fatima, haut lieu de piété populaire et mariale au Portugal : c’est là que la Sainte Vierge est apparue à plusieurs reprises aux trois “enfants de Fatima”, Lucie dos Santos, et François et Jacinthe Marto, en 1917.

Depuis, la ferveur n’est pas retombée : chaque année, aux dates anniversaires des apparitions, une foule nombreuse et de tous pays est présente. Quelque cinq millions de pèlerins se rendent ainsi chaque année au sanctuaire pour solliciter l’intercession de Marie. KTO était sur place il y a quelques jours, pour y tourner le Hors les Murs Fatima : 100 ans sous le regard de Marie.

Ces deux jours de pèlerinage pontifical ouvrent les festivités de ce centenaire des apparitions. Près d’un million de fidèles sont attendus prier lors de la canonisation de deux de ces petits bergers, François et Jacinthe.

– 17h20 : Arrivée du Pape François au Portugal sur la base aérienne de Monte Real,
– 18h35 : Arrivée à Fatima et visite de la Capelinha (petite chapelle des apparitions),
– 20h35 : Flash pour dresser le bilan de cette première journée,
– 22h15 : Bénédiction des cierges et récitation du chapelet à la Capelinha.