C’est à Cracovie que j’ai appris, comme beaucoup d’Evêques de France présents aux J.M.J., cet événement tragique et horrible qui s’est déroulé dans la Paroisse de St Etienne du Rouvray (diocèse de Rouen).

Au cours de cette célébration eucharistique à la Cathédrale Saint-Front, nous tenons à exprimer à la famille du Père Jacques HAMEL ainsi qu’aux blessés, notre proximité, notre solidarité et notre prière.

Reprenons la prière de Monseigneur Dominique LEBRUN, archevêque de Rouen : « Nous crions vers Dieu pour tous les hommes de bonne volonté » et nous « prions le Seigneur d’inspirer à tous des pensées de réconciliation et de fraternité dans cette nouvelle épreuve. »

Face à ce nouveau drame, survenu dans une église catholique, pendant une célébration, nous sommes tous atteints et bouleversés, croyants ou non. Des sentiments divers nous habitent, mais devant les tentations de la peur et de la vengeance, demandons au Seigneur l’audace, à temps et à contretemps, du dialogue authentique entre tous.

Prions Dieu de nous donner d’être des artisans de Paix, intuition inscrite dans toutes nos religions. Il ne peut y avoir d’autres voies que celle-ci : « L’amour seul peut vaincre la haine ». Soyons courageux sur ce chemin pour affronter ce temps difficile.

Que soient remerciés tous ceux et celles qui manifestent leur sympathie, en particulier les communautés protestantes, les bouddhistes et la communauté musulmane de Périgueux-Chamiers, représentée ce jour dans notre Cathédrale.

Je remercie également tous ceux qui nous expriment leur solidarité et leur amitié au sein de notre Église.

+ Philippe Mousset,
évêque de Périgueux et Sarlat