Mgr Michel Mouïsse« … Voyez comme il est bon, comme il est doux pour des frères de vivre ensemble et d’être unis. » Ps 133, 1

En ce début d’année pastorale, je nous invite tous à l’estime réciproque.
C’est ce témoignage que nous avons à donner autour de nous.

C’est ce témoignage qui sera plus fort que nos paroles et qui pourra toucher ceux et celles que le Seigneur mettra sur notre route. Car pour annoncer l’Evangile en vérité beaucoup de choses dépendent de nos relations, de leurs qualités humaines et spirituelles.

Le Seigneur nous a donné les uns aux autres pour servir la mission de l’Eglise en Périgord selon des vocations et des responsabilités particulières. Voilà pourquoi, différemment situés dans l’Eglise, nous devons même, comme le dit St Paul (Philippiens 2, 3), considérer les autres comme supérieurs à nous-même.

Que les laïcs estiment le ministère des prêtres et des diacres ! Que les diacres estiment la mission des laïcs et celle des prêtres ! Que les prêtres, fraternellement unis, estiment la vocation des laïcs et celle des diacres ! Que la présence des religieux, religieuses et consacré(e)s soit estimée par tous !

L’estime à laquelle je nous invite est une estime naturelle, humaine, profondément humaine, faite de respect et de confiance, mais aussi une estime spirituelle faite d’action de grâces et de reconnaissance.

Nous devons soigner la qualité des relations entre nous en étant avant tout humains,
fraternels, très humains, très fraternels. « Osons la fraternité ». Regardons en chacun,
ou tout au moins devinons ce qu’il y a de meilleur en lui. Soyons des témoins de la bienveillance de Dieu à l’égard de tous.

Ce qui sert l’évangélisation, c’est la charité et l’amour entre tous les acteurs de la mission ; la division, la critique, l’agressivité, le non respect de l’autre et des autres, l’entravent et la détruisent. Nous avons été confiés les uns aux autres pour grandir humainement et spirituellement ensemble et pour dire au monde l’Amour du Christ qui nous habite.

C’est ensemble que nous sommes l’Eglise de Périgueux et Sarlat que l’Esprit Saint
conduit et anime.
C’est ensemble que nous réussirons la mission que le Seigneur nous confie.

« Je vous donne un commandement nouveau : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés ; vous devez aussi vous aimer les uns les autres. Si vous avez de l’amour les uns pour les autres, tous reconnaitront que vous êtes mes disciples. »
(Jean 13, 34-35).

Dans une belle formule, à Rio, le Pape François a parlé de « la révolution de la tendresse »… Cette révolution, elle commence déjà entre nous par l’estime réciproque.

+ Michel MOUÏSSE
Evêque de Périgueux et Sarlat