Françoise Liboutet

Françoise Liboutet

Il y a quelques temps, dans la presse locale, un journaliste demandait à une commerçante de Périgueux ses coins préférés dans la ville ; elle a cité la chapelle Saint Jacques de la Cathédrale Saint Front. « C’est souvent un lieu vide, c’est pour cette raison que j’y vais. Après le tumulte d’une journée, j’ai le besoin de me ressourcer, de retrouver de l’apaisement et de la sérénité. »

« Vide » de touristes voulait-elle sans doute dire mais bien habité par Quelqu’un et peut-être est-ce précisément cette présence  qu’elle vient chercher au terme d’une dure journée.

Ces mots m’ont fait penser à Marthe et Marie se préparant à accueillir Jésus et ses disciples (Luc, 10, 38-42). Les invités arrivent et, aussitôt, Marie s’assied aux pieds de Jésus pour l’écouter. Elle prend la position du disciple prêt à être enseigné et s’abandonne au Seigneur.

En période estivale, il est bon de prendre du repos après une année souvent trépidante. Mettons ce temps à profit pour reprendre des forces, retrouver paix et sérénité et vivre une proximité unique avec le Seigneur.

Cependant, n’oublions pas les « Marthe » qui s’agitent dans leur cuisine ; même si Marie a choisi « la meilleure part », le travail de Marthe est nécessaire pour que la fête soit belle. Notre  pause estivale n’est souvent possible que grâce à des hommes et des femmes  qui travaillent sans relâche et se mettent au service des touristes-visiteurs que nous sommes souvent nous-mêmes. Il est probable que Marthe aurait bien aimé s’assoir, elle aussi, aux pieds de Jésus !

Bel été à chacun ! Qu’en famille ou en paroisse, au repos ou au travail, il soit source de rencontres : donner une âme au temps libre, n’est-ce pas trouver « un esprit et un sens qui éclairent l’existence et augmentent le bonheur de vivre » ?

Françoise Liboutet, Responsable diocésaine de la Pastorale du Tourisme