christian-DutreuilhChaque année depuis le concile Vatican II, les chrétiens sont invités à participer à la Journée Mondiale des Communications sociales. La prochaine est fixée en France pour le 12 mai 2013.

Son thème est : ‘Réseaux sociaux : portes de vérité et de foi ; nouveaux espaces pour l’évangélisation’. Un thème qui s’inscrit dans l’année de la foi car comme le souligne Benoit XVI : « La culture numérique est aujourd’hui un des principaux défis pour l’évangélisation. »

Cette journée mondiale de la communication a pour objectif de mieux faire connaître les moyens de communication au niveau des diocèses, des paroisses et des services. Au cours de cette journée, les chrétiens sont invités à découvrir les médias et les espaces de communication proposés par l’Église. Cette journée est aussi un temps offert pour la prière à l’intention des hommes et des femmes qui œuvrent dans le champ immense de la communication. Elle est encore l’occasion de récolter des fonds par une quête pour soutenir l’action et les investissements de votre service diocésain.

Pour répondre à sa mission, votre service diocésain utilise tous les moyens actuels : site internet, bulletin diocésain, journaux paroissiaux, affiches, émissions de radios et de télévision, édition, et parfois mais encore trop peu les réseaux sociaux. (Facebook, Twitter…).

Un nouveau défi s’ouvre devant nous, il s’agit d’habiter le continent numérique autrement et d’y être temoins de la puissance bienfaisante de la foi, de l’espérance et de l’amour. Il faut aussi  apprendre à évangéliser en tenant compte de la culture numérique.

On ne peut pas ignorer le développement et la popularité des réseaux sociaux qui ouvrent un nouveau dialogue et une communication interactive. C’est ainsi que Benoit XVI écrit dans son message relatif à cette journée :

« En fait, les croyants ont de plus en plus ce sentiment que si la Bonne Nouvelle n’est pas connue aussi dans l’environnement numérique, elle pourrait être absente de l’expérience d’un grand nombre pour qui cet espace existentiel est important. L’environnement numérique n’est pas un monde parallèle ou purement virtuel, mais fait partie de la réalité quotidienne de nombreuses personnes, en particulier des plus jeunes. »

Au fond, il ne s’agit plus d’utiliser Internet comme un outil d’évangélisation mais d’évangéliser ce dernier puisqu’il est devenu un mode d’expression classique pour la société. Ce nouvel espace permet  d’apporter la Bonne Nouvelle à ceux qui ne croient pas comme à ceux qui croient. Il offre aussi la possibilité d’entrer simplement en dialogue avec des croyants de toutes religions et des personnes d’autres cultures. Un nouveau continent s’ouvre pour les témoins de la Bonne Nouvelle et il leur offre de répondre encore à l’appel de l’évangile : ‘Allez dans le monde entier et proclamez l’Evangile à toute créature !’ (Mc 16,15).

Abbé Christian Dutreuilh.
Délégué Episcopal à l’Information.