Mgr Mousset prononçant son homélie devant les jeunes

Rassemblement lycéen Toussaint 2018 – Homélie de Mgr Philippe Mousset

Le Bonheur de vivre et de servir avec le Christ

J’adresse un salut à tous mais particulièrement aux jeunes de la part des évêques, de vos évêques.

Dans l’Evangile que nous venons d’écouter, nous voyons les disciples de Jésus habités par de grandes aspirations : celles de connaître de la gloire et des honneurs aux côtés de Jésus. Quelle audace pour oser cette demande. Mais Jésus, ne semble pas choqué. Il connaît la nature humaine. Il les prend comme ils sont, comme il nous prend là où nous en sommes, pour nous faire avancer et marcher à sa suite sur la route de la vie. Ecoutez cette belle parole de Jésus face à cette demande : « Celui qui veut devenir grand (après tout, c’est légitime) parmi vous, sera votre serviteur. Celui qui veut être le premier parmi vous sera l’esclave (le serviteur) de tous » et Jésus termine en disant « Je ne suis pas venu pour être servi, mais pour servir et donner ma vie pour que le monde ait la vie »… « en abondance ».

Oui ! Chers jeunes, Dieu nous aime ! Il nous aime en donnant sa vie par amour pour nous. Telle est la grande vérité, celle qui donne sens à toute notre vie, à tout ce qui existe. Dieu est Amour en vérité. Il nous aime pour nous-mêmes car nous sommes précieux à ses yeux. Votre vie est précieuse à ses yeux. Son projet d’amour veut nous rejoindre, vous rejoindre à chacune, chacun pour que vous puissiez, même au milieu des difficultés, des épreuves, des contradictions, rencontrer la source de la
joie et du bonheur. Nous avons chanté hier soir dans la joie et d’un seul cœur ces paroles « Dieu est la source de ma joie ».

Nous le savons, vos aspirations à vous aussi sont grandes, votre désir de bonheur est immense, votre générosité est vive ; mais parfois vous vous demandez si une telle soif de vie est réalisable, réaliste ? Nous tenons à vous affirmer dans la foi, avec mes frères évêques, à la lumière de l’Evangile que nous avons entendu, que la plénitude de la vie à laquelle vous aspirez est possible. Mieux : c’est votre vocation. C’est la vocation de tout chrétien. Car c’est l’Esprit Saint qui donne ce grand désir de Vie. Et c’est dès maintenant, dès aujourd’hui que vous y êtes appelés.

Vous êtes appelés, comme tout chrétien, à la grande vie, ce qui ne veut pas dire « mener la grande vie », non, mais appelés à vivre pleinement. Votre désir de donner du sens à votre vie, votre désir de bonheur, votre générosité et votre désir de vous mettre au service des autres, tous ces désirs un peu fous rejoignent le désir de Dieu pour chacune et chacun de vous. Il vous désire d’un amour immense ; Il vous appelle à partager sa propre vie : sa vie divine ! C’est incroyable ! Une jeune que j’ai confirmée : « Je fais l’expérience que c’est d’abord Dieu qui m’aime et s’engage ; Je le crois maintenant, Il s’engage envers nous de manière définitive ». C’était pour elle une découverte lumineuse. Dans un monde parfois éprouvant et dans nos vies hésitantes, divisées parfois, nous avons besoin d’entendre le Christ nous dire : « Si tu savais le don de Dieu », « N’aie pas peur », « Aie confiance », « Je suis là au milieu de vous ».

Cet appel à vivre, à aimer en vérité, comme Lui nous a aimés, Dieu l’adresse à chacune et chacun de vous ; répondre à cet appel, faire fructifier les dons que Dieu vous donne. Voilà ce qui vous fait entrer dans la grande vie.

Mais comment faire ? Comment et où Dieu se fait-il présent dans nos vies ? Jésus dit souvent dans l’Evangile qu’il est parmi-nous, tout proche. Il dit aussi à ses disciples que là ou deux ou trois sont réunis en son nom, il est au milieu d’eux.

N’éteignez pas ce grand désir de vivre et d’aimer en vérité qui est en vous ; L’Eglise du Christ et le monde ont tellement besoin de vous. Sachez-le ! Les lieux ne manquent pas pour s’engager, pour servir, pour donner sa vie ; et Jésus nous éclaire « Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime ».

Prenez le temps de vous renseigner sur les différentes manières de donner sa vie dans l’Eglise pour le monde : dans le mariage, le sacrement de mariage aujourd’hui, dans la vie consacrée, la vie de prêtre ; soyez libres pour vous renseigner avec estime de ces différentes manières de donner sa vie à la suite du Christ, qui lui-même donne sa vie en plénitude pour nous. Vous verrez alors que vous serez plus libres quand viendra l’heure de faire un choix.

Nous comptons sur vous, comme vous pouvez compter sur nous tous, sur nos prières. Amen !

+ Philippe MOUSSET, Evêque de Périgueux et Sarlat

Share this post

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email