Service Communication

Service Communication

Journée de la fraternité « Osons Laudato si’ »

Près d’une cinquantaine de personnes se sont retrouvées le 11 septembre dernier à Capelou, pendant la semaine du pèlerinage, pour la journée de la Fraternité. Cette année, cette journée avait comme thème « Osons Laudato si’ », avec pour but, la contemplation de la nature, l’émerveillement, le ressourcement ainsi que des échanges sur l’écologie.

Après avoir fêté les 5 ans de l’Encyclique sur l’écologie « Laudato Si’ » du Pape François, le Conseil de la Diaconie a décidé qu’il était temps pour nous de réfléchir et de commencer à se préparer au vu de la misère grandissante, risquant à terme de déferler dans nos paroisses. Il faut que cette situation inédite nous pousse à travailler en synergie les uns avec les autres pour répondre au mieux aux différentes détresses qui frappent à nos portes.

Pour œuvrer en commun il est important de suivre une conversion personnelle pour accepter de renoncer à notre société de consommation actuelle. C’est en suivant l’enseignement du Saint Père, que le conseil de la Diaconie, avec l’aide du CCFD, du Secours Catholique ainsi que des déléguées à l’écologie, a décidé du thème de cette année pour la journée de la fraternité : « Osons Laudato Si’ ».

Cette journée s’est organisée en cinq temps forts. En matinée plusieurs ateliers ont été proposés : une méditation sous les noyers, un atelier sur la création de compositions florales qui magnifieront la célébration de l’après-midi et une exposition de photographies de la Nature avec versets bibliques associés et des textes scientifiques sur les grandes causes environnementales de notre maison commune. Un deuxième temps a été proposé, cette fois-ci, à partir de l’Encyclique « Laudato Si’ », une réflexion personnelle basée sur le chapitre 6 «  Éducation et spiritualité écologique ». Quatre pistes de réflexion ont été proposées aux participants : Se (re)mettre en route ; faire route avec les saints qui nous précèdent, François, Thérèse, Joseph ; Emprunter la petite voie de l’amour et Prendre le temps de rendre grâce.

Le troisième temps fort de la journée fut l’intervention de Frédéric Baule,auteur de L’entreprise au défi du climat ,sur l’encyclique et sur sa création, grâce à une explication plus théorique du message du Pape François, toujours autant d’actualité après 5 ans.

Après cela, un temps d’échange a été organisé, par petits groupes, avec comme support, le Message publié le 1er septembre 2020 par le Saint Père pour la célébration de la journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la création. Ce partage s’est organisé autour d’une seule question : en quoi ce texte de François, publié 5 ans après Laudato Si’, donne-t-il du souffle à nos engagements actuels ?

Pour clôturer la journée, la messe fut célébrée par Monseigneur Mousset dans un écrin de verdure, sous les platanes, illuminée par frère soleil et égaillée par le chant des oiseaux.

Marion Naulin, déléguée à l’écologie.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email