Les Sacrements

« Comme être social, l´homme a besoin de signes et de symboles pour communiquer avec autrui, par le langage, par des gestes, par des actions. Il en est de même pour sa relation à Dieu. » (Catéchisme de l´Eglise catholique, n° 1146)

Ainsi les sacrements sont des signes visibles du don gratuit de Dieu (la grâce), qui permettent aux hommes de prendre conscience de la présence de Dieu au milieu d´eux. Ce sont des actes d’alliance qui unissent au Christ par l’action de l’Esprit Saint, relient les hommes à Dieu et à leurs frères par le plus intime d’eux-mêmes et incorporent dans l’Eglise.

Tout sacrement comporte trois dimensions :

  • un signe, ce que l´on voit;
  • une parole, ce que l´on entend;
  • un symbole, ce que le signe et la parole expriment.

Le concile Vatican II exprime l’action du Christ dans la célébration des sacrements : « Il est là présent par sa vertu dans les sacrements au point que lorsque quelqu’un baptise, c’est le Christ lui-même qui baptise » (Constitution Sacrosanctum, n° 7). Ainsi le sacrement est un «événement de salut» dans lequel le Christ lui-même agit et nous rejoint dans des situations particulières de notre vie.

Les sacrements sont le moyen privilégié que Dieu a choisi pour se donner à l’homme, pour le rencontrer au plus intime et transformer sa vie. Ils supposent d’être reçus dans la foi. L’Église Catholique compte 7 sacrements, qui sont autant d’actes du Christ dans la vie du chrétien, et qui se réalisent dans des célébrations vécues en Église et dans la foi de l’Église.

Ces 7 sacrements sont :

  • Les sacrements de l’initiation chrétienne, qui « font » le chrétien : baptême, confirmation et Eucharistie
  • Les sacrements de la mission, qui donnent au chrétien d’être signe de l’amour de Dieu pour tous les hommes : mariage, l’ordre
  • Les sacrements de la miséricorde de Dieu : la réconciliation : elle permet au Chrétien qui demande le pardon de ses péchés, de retrouver la fraîcheur de son baptême et l’onction des malades : elle réconforte l’homme confronté à la maladie ou à la faiblesse du grand âge.

Les catholiques se retrouvent également pour prier quand meurt l’un des leurs, c’est le rite des funérailles.

Vidéo : À quoi servent les sacrements ? (KTO)

Share This