creche

Noël est tout proche.

Ouvrons nos cœurs à l’Espérance de la venue du Fils de Dieu.

Attendons-nous réellement Sa venue avec l’ardeur et la joie des enfants devant la crèche ?

Nous avons grand besoin de revenir à la crèche.

Non pas pour y chercher une enfance perdue, mais pour nous réveiller et nous tirer en avant et vers le haut.

Pour nous émerveiller encore de ce que l’Amour de Dieu a fait pour nous.

Pour recevoir ce que nous offre la plénitude de vie de cet enfant.

Pour recevoir de Lui la force et la lumière qui nous permettront de dominer l’obscurité de notre existence et celle du monde.

Pour reprendre le chemin mystérieux indiqué par l’étoile.

Pour le proposer fraternellement par notre vie nouvelle marquée par la grâce de la vérité de
Noël à tous ceux qui l’attendent et qui le cherchent.

Ouvrons nos cœurs.

Alors, nous pourrons goûter et savourer la formidable et étonnante nouvelle que nous célébrons à chaque Noël : Dieu nous a tant aimés qu’Il s’est fait tout petit enfant pour nous sauver.

+ Michel Mouïsse,
Évêque de Périgueux et Sarlat

Publié dans Église en Périgord N°24 – 2012

%d blogueurs aiment cette page :